Photojournalistes professionnels, la 11ème édition du Visa d’Or humanitaire du CICR est ouverte. Vous avez jusqu’au 8 juin pour participer.

Depuis 2011, le “Visa d’Or humanitaire du CICR” récompense un photojournaliste professionnel ayant couvert une problématique humanitaire en lien avec un conflit armé. Ce prix s’intègre dans le prestigieux festival international de photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’Image. La compétition se terminera le 8 juin prochain.

De 2011 à 2014, il a récompensé un photoreportage valorisant la problématique du respect de mission médicale en temps de guerre.

De 2015 à 2017, le concours s’est concentré sur les femmes dans la guerre : femmes combattantes, femmes détenues, femmes victimes de la violence sexuelle, femmes cheffes de familles en l’absence des hommes, femmes à la recherche de proches disparus.

Depuis 2018, le thème du concours porte sur la guerre en ville et les conséquences humanitaires sur les populations obligées de se terrer ou de fuir. Les lauréats du concours reçoivent 8 000 euros, une aide financière destinée à leurs futurs projets.

In memoriam : cette édition du Visa d’Or humanitaire du CICR est dédiée à Benoît Schaeffer, photojournaliste et membre du jury. Benoît Schaeffer est disparu en décembre dernier.

Abords des hotels Palestine et Sheraton – Bagdad- 09.04.2003
Un homme venu demander de l’aide pour sa fille leucémique est retenu derrière des barbelés, tout comme les bagdadis, venus demander ou proposer leur aide.
Préalablement fouillés, seuls les journalistes et quelques irakiens dument accrédités par les forces américaines peuvent pénétrer dans le périmètre de la place du paradis et des hôtels devenus à la fois résidence des journalistes et Q.G des forces américaines.
© Benoit Schaeffer fedephoto.com +33 6 03 02 00 04